index alphabétique

ABCDEFGHIJKLMNOPQRST U VW X YZTout


FUMETERRE

Fumaria officinalis.
F. botanique des Fumariacées.


La plante régulatrice du foie

Autre(s) nom(s) : Fiel de terre, Fleur de terre, Soupe au vin, Pied de géline, Lait battu, Herbe à la jaunisse, Chausse rouge, Herbe à la veuve

Habitat : Répandu dans toute l'Europe, le fumeterre peut pousser jusqu'à 1 700 mètres d'altitude.

Partie(s) utilisée(s) : La partie aérienne fleurie

Indications : Digestion difficile, Lourdeurs digestives, Nausées.

Propriétés : Amphocholérétique


En Bourgogne, on avait l'habitude d'accrocher un bouquet de fumeterre à la fenêtre d'une jeune fille pour indiquer que le mal qu'on dit d'elle est peut-être vrai! En Belgique, la tradition voulait que l'on cirât ses souliers avec une décoction de fumeterre avant d'aller demander une augmentation à son patron! Plante herbacée annuelle, la fumeterre contient des alcaloïdes qui lui confèrent d'intéressantes propriétés sur la vésicule biliaire.

  • PORTRAIT
  • EN PRATIQUE
  • CONSEILS D'UTILISATION
  • CONTRE INDICATIONS
  • LES PRÉPARATIONS
Le fumeterre est une plante annuelle à racine pivotante, blanchâtre, chevelue. Les tiges, de 30 à 80 cm, sont rameuses, diffuses, inclinées ou couchées, tendres, cassantes, quelquefois rougeâtres. Elles portent des feuilles alternes, pétiolées, à folioles écartées découpées en lobes étroits d'un beau vert clair. Les fleurs, petites, visibles d'avril à octobre, sont réunies en petites grappes assez denses à l'extrémité des tiges. Le fruit est une petite capsule ovoïde.